Le PSQAO renforce les capacités des évaluateurs d’accréditation de la CEDEAO sur la norme ISO CEI 17011 et sensibilise les médias ouest-africains sur l’Infrastructure Régionale de la Qualité

Le Programme Système Qualité de l’Afrique de l’Ouest (PSQAO) en liaison avec le département communication de la Commission de la CEDEAO a organisé, du 26 au 28 novembre 2018, à la Résidence Ohinéné, à Abidjan (Côte d’Ivoire), deux ateliers de formation et de sensibilisation des experts évaluateurs d’accréditation de la CEDEAO sur la norme ISO CEI 17011 v 2017 et des responsables des médias ouest-africains sur l’Infrastructure Régionale de la Qualité. Ces activités ont connu la participation effective de l’Union européenne et de la CEDEAO à travers leurs représentants, et du Directeur général des activités industrielles de la Côte d’Ivoire, représentant le Ministre du commerce, de l’industrie et de la promotion des PME.

Les objectifs visés à travers ces ateliers est d’une part, de renforcer les capacités des experts évaluateurs en accréditation des pays membres de la CEDEAO sur la norme ISO CEI 17011, ses spécificités et exigences, puis d’autre part de permettre à un pool de responsables de médias public et privés ouest-africains, de s’informer sur la qualité et ses enjeux, sur l’état de mise en œuvre du PSQAO et les résultats obtenus, sur le Schéma de l’Infrastructure Qualité de la CEDEAO , sur le prix CEDEAO de la Qualité (critères et règles de participation), sur la marque CEDEAO de conformité aux normes ainsi que sur le Programme de Compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (PCAO) qui a un important volet sur la qualité.

Au cours des travaux qui ont duré trois (03) jours, les communicateurs ont présenté les organismes d’accréditation composant le Système régional d’accréditation (ECORAS) en l’occurrence le GhaNas, le Ninas et le SOAC. Ils ont rappelé leurs rôles dans la mise sur le marché de produits sains et sûrs pour le bonheur des consommateurs qui constituent la cible finale du processus. Les experts évaluateurs, en particulier, ont beaucoup appris sur les exigences de la version 2017 de la norme ISO CEI 17011.

A la cérémonie d’ouverture, le représentant résidant de l’ONUDI a  indiqué qu’à l’horizon 2030, les consommateurs africains représenteront environ 500 millions de personnes, en majorité des actifs, qui seront face à des produits  d’origines diverses, de bonne ou de mauvaise qualité. Ce qui justifie ces ateliers qui s’inscrivent dans l’anticipation sur la question de la qualité dans la région, a relevé M. Issouf Ouattara, le représentant du représentant résidant. Mme Roxana Toran Villaroya de la Délégation de l’Union européenne en Côte d’ivoire, s’est félicitée des résultats obtenus par le PSQAO depuis son lancement avant de réaffirmer l’accompagnement de l’Union européenne à la CEDEAO. Le chargé d’Affaires de la Représentation de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, le Général Costa Emilio, représentant le Commissaire de l’Industrie et de la Promotion du Secteur privé de la Commission de l’organisation régionale, Mamadou Traoré, a indiqué que ces rencontres sont conformes au Traité de la CEDEAO ayant fixé le développement et la coopération régionale dans le domaine industriel et de la Qualité, comme des priorités. Le Directeur général des activités industrielles de la Côte d’Ivoire, M. Komenan Mougo, représentant le Ministre du commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, s’est dit persuadé que les participants seront désormais en mesure de jouer leur partition dans la promotion de l’Infrastructure régionale de la Qualité, des Prix nationaux et régionaux de la Qualité, et de la Marque régionale de certification.

Au terme des ateliers qui ont permis d’aborder tous les aspects de la qualité et ses intérêts pour les consommateurs et la région, les participants (experts évaluateurs et journalistes) ont obtenu des organisateurs leurs attestations. Les journalistes, quant à eux, ont adhéré à la mise en place d’un Réseau des journalistes ouest-africains pour la qualité en vue de contribuer, à travers leurs productions de presse, à bâtir dans la région la culture de la qualité au niveau des consommateurs.  

Ce programme est financé par l'Union européenne

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

 Ce programme est executé par l'ONUDI

Copyright - 2016 - West Africa Quality System Programme