Atelier régional de formation sur le Guide des Nations Unies pour la protection du Consommateur organisé par le PSQAO : le bien être du consommateur au cœur des préoccupations de la Commission de la CEDEAO.

« Développer la conscience qualité des producteurs, des consommateurs et des acteurs politiques via des actions d’information et de formation », il s’agit là d’une des principales recommandations du 1er Forum sur l’Infrastructure Qualité de la CEDEAO, organisé à Dakar (Sénégal) du 29 janvier au 1er février 2018.

En organisant  quelques deux mois plus tard les 11 et 12 avril 2018 un atelier de formation sur les bonnes pratiques en matière de protection des consommateurs en vue de garantir à ces derniers l’accès à des produits de qualité, sains et sûrs, le PSQAO enclenche la mise en œuvre des recommandations de Dakar en donnant tout naturellement la priorité au Consommateur de la CEDEAO.  Ainsi, cet atelier, qui réunissait des associations et structures nationales en charge de la protection des consommateurs, a été ouvert par M. Yaovi Attigbé Ihou, ministre togolais de  l’Industrie et du Tourisme ; il avait à ses côtés MM. Mamadou Traoré, Commissaire Industrie et Promotion du Secteur Privé de la CEDEAO et Lolon  Komlan Locoh, Directeur national de l’ONUDI.

Ils étaient près de 40 personnes venant de 15 pays de l’Afrique de l’Ouest à être formées sur le guide des Nations Unies relatif aux principes directeurs pour la protection du consommateur.

Cet atelier entre en droite ligne avec le positionnement stratégique de l’ONUDI, organisme d’exécution du PSQAO, qui contribue pleinement à la mise en œuvre de l’agenda 2030 à travers l’objectif de développement durable numéro 9 « Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite (ndlr) aux consommateurs … ». D’après M. TRAORE, Commissaire Industrie et Promotion du secteur privé de la CEDEAO, cela s’inscrit également dans la vision régionale qui opte pour « un passage d’ici 2020 de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des Peuples ».

L’atelier a permis de produire un projet de plan de travail pour l’application des principales recommandations du guide au niveau régional et national, notamment pour la mise à jour ou l'adoption de textes juridiques sur l'information et la protection des consommateurs. 

« Nous savons désormais quel rôle nous devons jouer auprès du ministère chargé de ces questions pour qu’une loi, (Ndlr) pour la protection des consommateurs, acceptable pour tous soit votée » a conclu M. Maguette FALL, Président de l’Association pour la défense de l’environnement et des consommateurs du Sénégal.

Pour Mme Salimata DIARRA, Présidente de l’Association des consommateurs du Mali «  (ndlr le PSQAO) est un programme formidable avec lequel nous avons besoin de renforcer notre partenariat afin que cette problématique majeure de notre développement, (ndlr, qu’est la protection du consommateur), puisse être comprise de tout le monde ».

A l’instar de ses collègues, M. Marcel KOURAOGO, Secrétaire permanant de la Ligue des Consommateurs du Burkina Faso, envisage dès son retour de « convoquer une Assemblée Générale avec les délégués des 45 sections  représentions les 45 provinces du pays pour partager les grandes décisions de l’atelier et étudier les moyens de les mettre en œuvre ».

Par ailleurs, Aka Kouassi,  Conseiller Technique Principal du PSQAO a rappelé lors de sa communication que les Associations de Consommateurs figurent en bonne place dans les organes de décisions des structures de l’Infrastructure de la Qualité de la CEDEAO dont la mise en place a été finalisée durant le Forum de Dakar.

Cependant, il faudrait que ces associations parlent de la même voix et désignent des représentants consensuels pour siéger dans ces instances régionales. Elles ont promis de travailler à créer ce cadre qui n’existait pas ; le PSQAO apportera l’appui technique nécessaire à la mise en place de ce cadre.  

Le PSQAO est un programme financé par l’Union européenne à hauteur de 12 millions d’Euros.

Ce programme est financé par l'Union européenne

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

 Ce programme est executé par l'ONUDI

Copyright - 2016 - West Africa Quality System Programme