WEST AFRICA COMPETITIVENESS PROGRAMME

 Le programme de compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (WACOMP en anglais) est une initiative du partenariat entre la Communauté économique  des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union européenne (UE). Il impacte l’intégration économique régionale et met en exergue un engagement en faveur de l’accord de partenariat économique (APE) entre l’UE et l’Afrique de l’Ouest. Le WACOMP est financé par le Programme indicatif régional (PIR) pour l’Afrique de l’Ouest (2014 - 2020) à hauteur de 120 millions d’EUR au titre du onzième Fonds Européen de Développement (FED)

Les principaux défis économiques en Afrique de l’Ouest incluent la compétitivité des entreprises et la nécessité d’une meilleure intégration des chaînes de valeur aux niveaux régional et national afin d’intensifier la transformation structurelle durable.

L’objectif général du programme est de renforcer la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest et de faciliter l’intégration des pays dans le système commercial régional et international, y compris la nouvelle zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

OBJECTIFS SPECIFIQUES

Au niveau des pays

Objectif spécifique 1

La compétitivité des entreprises est améliorée, notamment grâce à l’approche Cluster.

• Les organisations intermédiaires clefs des chaînes de valeur sélectionnées sont renforcées et la prestation de services aux PME est améliorée et élargie (normes de qualité, nouvelles solutions « vertes », accès au marché etc.).

Objectif spécifique 2

Les politiques régionales de soutien à la compétitivité sont intégrées aux politiques nationales et contribuent à créer un environnement propice aux entreprises.

Au niveau régional

Objectif spécifique 1

Les connexions entre les acteurs des chaînes de valeur sélectionnées sont développées et les organisations intermédiaires régionales clés sont soutenues.

• Le système d’infrastructure régionale de la qualité est renforcé en tenant compte des questions environnementales

Objectif spécifique 2

Les politiques régionales et le cadre communautaire de soutien à la compétitivité sont formulés, harmonisés et leur mise en oeuvre assurée et suivie.

• La capacité des commissions et des États membres de la CEDEAO et de l’UEMOA à gérer, coordonner et suivre le programme avec succès est renforcée.

 

VISION & MISSIONS

Le WACOMP souscrit à la vision de la troisième décennie du développement industriel de l’Afrique (IDDA III) et s’aligne également sur le mandat de l’ONUDI consistant à promouvoir un développement industriel inclusif et durable (ISID en anglais).

L’action sera menée dans les États membres de la CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Togo) et en Mauritanie, au traversde composantes nationales dans chaque pays et d’une composante régionale. Des chaînes de valeur prioritaires ont été identifiées pour chaque pays qui feront l’objet d’une assistance technique mise en oeuvre soit par des agences spécialisées soit par des entités nationales. La composante régionale est quant à elle conduite par la Commission de la CEDEAO avec l’assistance  technique de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et du Centre du commerce international (CCI).

A cette fin, le programme se concentrera sur :

  • L’amélioration de la performance et la croissance d’une sélection de chaînes de valeur et leur contribution à l’industrie, au commerce régional ainsi qu’aux exportations, et
  • L’amélioration du climat des affaires aux niveaux national et régional.

Le programme prévoit d’appuyer la mise en œuvre des politiques régionales pour l’Afrique de l’Ouest et les initiatives telles que le Programme de renouvellement des politiques industrielles communes pour l’Afrique de l’Ouest (WACIP), le Programme d’appui à la mise en œuvre de la qualité (ECOQUAL), et la Stratégie de développement du secteur privé de la CEDEAO, joueront un rôle déterminant dans la création de fondation et la promotion de l’accès des pays ouest-africains au Plan d’investissement extérieur de l’UE (PIE). Le WACOMP comporte 16 composantes nationales et une composante régionale.

Ce site web est financé par l'Union européenne avec l'appui technique de l'ONUDI

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

Copyright - 2019 - ECOWAS AGENCY FOR QUALITY