Après 5ans, le PSQAO prend fin avec un taux de réalisation de 92,5% et des résultats probants

Après cinq (05) ans de mise en œuvre, la troisième phase du Programme Système Qualité de l’Afrique de l’Ouest (PSQAO) prend officiellement fin le 19 septembre 2019 avec un taux de réalisation global de 92,5% et des résultats probants. Ce qui nécessite l’organisation de la dernière réunion du Comité de pilotage élargi du programme, du 16 au 17 septembre 2019, à Transcorp Hilton Hotel, à Abuja (Nigéria). Les délégations de la CEDEAO, l’UE, l’ONUDI, les PFNs ainsi que les CTNs du PSQAO ont activement pris part aux travaux

Pour cette réunion bilan de la mise en œuvre du programme, l’accent a été surtout mis les résultats engrangés, les conclusions à tirer ainsi que les recommandations appropriées formulées par les uns et les autres pour une meilleure structuration du nouveau programme WACOMP.

A l’ouverture, les différents intervenants représentant la CEDEAO, l’Union européenne et l’ONUDI ont réaffirmé le bien fondé du programme finissant qui a positivement impacté les laboratoires, entreprises, les secteurs publics et privés des pays bénéficiaires (15 pays de la CEDEAO et la Mauritanie). « Depuis 2001, l’ONUDI a œuvré aux côtés de la Commission de l’UEMOA puis dès 2007 aux côtés de celle de la CEDEAO dans l’exécution d’ambitieux programmes dévolus à la mise en place d’une infrastructure de la qualité régionale qui serve le secteur privé des 16 Etats de la région à la fois dans la conquête des marchés mondiaux par la levée des obstacles techniques au commerce et dans la mise sur le marché de produits sûrs pour les consommateurs locaux », a déclaré M. Bernard BAU, responsable projet PSQAO. « Au terme des 5 années d’intervention et malgré d’importants retards au démarrage, l’ONUDI est fière de pouvoir présenter un bilan très positif du programme », a-t-il ajouté. Pour Franck Okafor, chargé de la gestion de programme, de la gouvernance économique et de la coopération à la délégation de l’Union européenne au Nigéria, l’EU apprécie les résultats obtenus et se mobilise déjà pour appuyer le nouveau programme. Madame Adélaide Besemsigri, conseillère technique de la Commissaire de l’Uemoa, représentant la CEDEAO, a, quant à elle, remercié l’ensemble des parties prenantes : l’UE pour le financement, l’ONUDI pour l’appui technique, le secteur privé, les experts techniques et tous les acteurs ayant contribué à l’atteinte des résultats probants et fascinants pour ce programme finissant.

Les nombreuses présentations faites, entre autres, par le Conseiller technique Principal du PSQAO, M. Aka Jean Joseph Kouassi et M. Bernard BAU, responsable projet, ont édifié les participants sur les avancées majeurs à l’actif du Programme. Séduits, les participants ont formulé le vœu que le nouveau programme WACOMP travaille à pérenniser les acquis du PSQAO avec une forte implication des acteurs.   

Avant la fin des travaux, le 17 septembre 209, le film documentaire de capitalisation des résultats réalisé par le Programme a été projeté à la grande satisfaction des participants et parties prenantes.

Ce site web est financé par l'Union européenne avec l'appui technique de l'ONUDI

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

Copyright - 2019 - ECOWAS AGENCY FOR QUALITY