Evaluation de la conformité : Des personnes ressources des secteurs public et privé de la région formées aux exigences de la norme ISO 17021-1

Un atelier de formation sur les exigences de la norme ISO 17021-1 a été organisé par le PSQAO, du 25 au 26 février 2019, à Accra, au Ghana. Cet atelier visait à renforcer les compétences des participants en matière d’évaluation de la conformité. En leur apprenant les exigences pour les organismes, il s’agit, in fine, de rendre disponibles pour les organismes composant le Système régional d’accréditation (ECORAS), en l’occurrence le NiNAS, le GhaNAS et le SOAC qui le compose, une masse critique d’experts sur qui ils pourront compter pour procéder à l'audit et à la certification des systèmes de management.

 

En effet, comme l’a rappelé Dr. Donatus Uchechukwu Onyishi, du département de génie électrique et électronique du Nigéria qui participait à l’atelier, « la norme ISO / CEI 17021, qui énonce les principes et les exigences en matière de compétences et les autres exigences applicables aux organismes de certification assurant l'audit et la certification de systèmes de management, aidera à réglementer les activités des organismes de certification de manière à ce que les organisations certifiées à la norme ISO/IEC 17021 suscitent la confiance de toutes les parties intéressées par leurs produits et services ».

 

M. Fakhruddin Azizi, représentant de l’ONUDI au Ghana et au Libéria, a rappelé que l’ONUDI est résolument engagée pour poursuivre la collaboration avec les autres parties prenantes du PSQAO (UE, CEDEAO, UEMOA, représentants du secteur privé et des États membres du Programme) afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles pour les peuples, pour la planète et pour leur avenir commun. Ce positionnement stratégique permet à notre organisation de contribuer pleinement à la mise en œuvre du Programme 2030 à travers l'Objectif du Développement Durable 9  - Objectif 9 (Bâtir une Infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation).

 

Dans son mot d’ouverture, le ministre-adjoint du Commerce et de l’Industrie du Ghana a félicité « l'Union européenne, l'ONUDI et la CEDEAO pour leur soutien constant en (les) aidant à mettre en place des institutions fortes et fonctionnelles pour l'Infrastructure qualité afin d'améliorer la compétitivité des produits de la sous-région et la qualité de la vie de nos citoyens ». Il a tenu, par ailleurs, à faire partager une information importante dans le contexte de l’opérationnalisation de la Politique qualité de la CEDEAO (ECOQUAL) : « Le ministère du Commerce et de l'Industrie est en train d'achever les modalités d'établissement du GhaNAS en tant qu'organe d'accréditation pour les activités d'évaluation de la confirmation. »

 

Après les deux jours de formation, les participants ont exprimé leur satisfaction. Youssouf MAMA SIKA, Chef de la cellule management qualité de l’ANM du Bénin et chargé de l'accréditation, a rappelé que c’était la troisième formation de la série des normes ISO 17000 organisée par le PSQAO à laquelle il participe. « Aujourd'hui, j'arrive aisément à construire un bon argumentaire sur l'accréditation des laboratoires d'essais, des organismes d'inspection et des organismes de certification de système. Les chantiers sont vastes au pays. Je suis déjà en train de voir les applications autour des offres avec les acteurs qui sont dans le domaine. L'ONUDI a permis de mettre en œuvre un Point focal au Bénin, dynamique qui a presque toutes les informations techniques pour satisfaire les demandes nationales en matière d'accréditation ».

 

Selon Edwige De Souza, formatrice certifiée IRCA-Consultante en Qualité, Environnement et Sécurité, « L'option de formation et de renforcement des compétences est non seulement salutaire pour le développement de l'Infrastructure de la région Ouest-Africain, mais également une exigence pour la pérennisation du système qualité et du niveau de confiance des marchés et consommateurs. Jusque-là, je suis utilisée par des certificateurs. Mais avec cette formation, je peux m'engager à la création d'un organisme de certification, surtout que le SOAC est aujourd'hui opérationnel ».

Ce programme est financé par l'Union européenne

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

 Ce programme est executé par l'ONUDI

Copyright - 2016 - West Africa Quality System Programme