Le Bénin transpose au niveau national les connaissances acquises lors de la formation régionale sur le Guide Pratique des Nations Unies relatif à la protection des consommateurs : Vingt-cinq (25) représentants d’associations béninoises et de structures na

La Coordination technique nationale du Programme Système Qualité de l’Afrique de l’Ouest (PSQAO) a organisé, du 9 au 10 octobre 2018, à la salle de conférence de la Direction Générale du Développement Industriel (DGDI), un atelier de formation sur le Guide Pratique des Nations Unies relatif à la protection des consommateurs. Au nombre de vingt-cinq (25) au total, les participants venus de neuf (09) associations béninoises de protection des consommateurs et de promotion de la qualité ainsi que des structures nationales en charge de la protection des consommateurs , se sont appropriés le contenu du Guide Pratique. Ils se sont engagés à l’internaliser au niveau de leurs structures respectives afin d’améliorer et de mener efficacement leurs actions de défense et de protection des consommateurs sur le terrain.

A l’ouverture, M. Youssouf Mama Sika, Coordonnateur technique national du PSQAO, a rappelé l’objectif de la formation à savoir renforcer les capacités des associations de consommateurs et autres structures de défense et de protection des consommateurs à partir des prescriptions du Guide Pratique des Nations Unies relatif à la protection des consommateurs. Il a aussi rappelé aux participants les objectifs du PSQAO et précisé qu’il s’agit d’un programme élaboré au profit de tous les Etats membres de la CEDEAO et de la Mauritanie, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI).

A l’entame de la formation, le Directeur Général du commerce, M. Jean Bernard Fayi, l’un des deux formateurs, Il a présenté aux participants le contenu du Guide Pratique des Nations Unies relatif à la protection des consommateurs. Selon lui, l’objectif du Guide est pluriel. Il vise, entre autres, à aider les pays à assurer ou maintenir une protection adéquate de leurs citoyens en tant que consommateurs ; à faciliter la construction d’associations de défense de consommateurs ; à promouvoir la coopération internationale dans le domaine de la protection des consommateurs pour partage d’expériences dans le domaine de la protection ; puis à faciliter des modes de production et de distribution adaptées aux besoins et aux souhaits des consommateurs. Il a, par ailleurs, indiqué que la sécurité sanitaire du consommateur passe par la prise et l’adoption des textes réglementaires par l’Etat, la mise en place des équipes de contrôle, la sensibilisation des opérateurs économiques sur l’intérêt de la protection des consommateurs et surtout la veille au niveau du consommateur, lui-même. « Le consommateur doit veiller sur sa sécurité sanitaire sans attendre l’Etat », a-t-il conseillé aux participants.

Au second jour de la formation, le deuxième formateur, M. Ernest Gbaguidi, président de l’Association Bénin Santé et Survie des Consommateurs, a formé les participants sur les recommandations et directives de l’ONU pour la protection des consommateurs.

Au terme de l’atelier, des attestations ont été remises aux participants.

 

Ce programme est financé par l'Union européenne

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

 Ce programme est executé par l'ONUDI

Copyright - 2016 - West Africa Quality System Programme