Le Niger valide sa Politique nationale de la Qualité

Depuis le 05 janvier 2018, le Niger a rejoint le groupe des pays de la CEDEAO ayant adopté leur Politique Nationale de la Qualité.

La Politique de la Qualité de la CEDEAO (ECOQUAL) a été adoptée en février 2013 par les Chefs d’Etat. En son chapitre introductif, il est rappelé qu’ECOQUAL « fournit une base essentielle pour l'harmonisation ou le développement de Politiques Nationales de la Qualité  (PNQ) qui vont orienter l’établissement d’Infrastructures nationales de la qualité (INQ), adaptées, efficaces et internationalement reconnues. »

C’est dans ce contexte que les Programmes Qualité de l’Afrique de l’Ouest, financés par l’Union européenne et mis en œuvre par l’ONUDI, ont appuyé l’élaboration de la PNQ du Niger, ainsi que son plan d’actions, notamment avec l’organisation d’une série d’ateliers mobilisant l’ensemble des parties intéressées. Avec ce résultat, le Niger dispose désormais du cadre légal nécessaire au développement de son Infrastructure Nationale de la Qualité (INQ), en cohérence avec l’Infrastructure de la Qualité de la CEDEAO.

Après le Burkina Faso, le Mali, le Cap Vert, la Gambie, la Mauritanie et le Sénégal, le Niger est le 7ème pays de la région à avoir adopté sa PNQ. On notera que l’ensemble des 9 autres pays disposent d’un projet de politique nationale de la qualité développé avec l’appui de l’ONUDI ; ces projets sont en cours d’adoption officielle.

Pour le Directeur Général du Développement Industriel du Niger, M. Abdoulaye BOUBCAR  IDDER « jusque-là, les activités menées dans le domaine de la qualité se faisaient sans réelle coordination, avec un risque élevé de duplication ; aujourd’hui, la PNQ autorise la mise en œuvre harmonieuse des programmes et projets d’appui au développement de l’INQ nationale ; de plus, l’inscription de ces projets et programmes au budget de l’Etat est maintenant possible, tout comme la mobilisation ordonnée des partenaires techniques et financiers autour de ces derniers » Ainsi, la PNQ entrainera une mise à niveau des structures d’accréditation, de normalisation, de métrologie, d’évaluation de la conformité, de promotion de la qualité et de réglementation technique du Niger. Ces structures participent, in fine, à donner accès au consommateur nigérien à des produits et services sains et sûrs, du fait d’une meilleure surveillance du marché.

 

Mardi, janvier 16, 2018 - 13:45

Ce programme est financé par l'Union européenne

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

 Ce programme est executé par l'ONUDI

Copyright - 2016 - West Africa Quality System Programme