Lutte contre le COVID-19 : ECOSHAM s’implique avec des normes ECOSTAND harmonisées en vue sur les masques et les produits hydro alcooliques

Le Projet Compétitivité et d’Infrastructure Qualité en Afrique de l’Ouest (WACQIP), composante régionale du Programme Compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (WACOMP) de la Commission de la CEDEAO[1] mis en œuvre par l’ONUDI, dans le cadre de sa contribution à la lutte contre la pandémie du COVID-19, a proposé un plan d’urgence à la Commission de la CEDEAO et à l’Union Européenne (UE). Ce plan incluait la nécessité d’élaborer des normes pour des produits utilisés dans le cadre des mesures barrières tels que les gels hydro-alcooliques et les masques à usage non sanitaire destinés au grand public, actuellement conçus par plusieurs États membres de la CEDEAO.       

La Commission de la CEDEAO, par l’intermédiaire de Mamadou Traoré qui dirige le département Industrie et Promotion du Secteur Privé (IPSP), a pris attache avec le Comité Communautaire de Normalisation de la CEDEAO (CCN) afin que soit organisée une réunion en vue de proposer l’adoption des normes clés pour les masques à usage non sanitaire et les produits hydro alcooliques utilisés pour le nettoyage des mains. Il faut rappeler que le CCN assure le rôle de Comité Technique de Gestion (TMC) du mécanisme régional d’Harmonisation des Normes de la CEDEAO dénommé ECOSHAM.. En raison des mesures de confinement, la réunion s’est tenue le 24 Avril 2020 par vidéoconférence avec l’assistance technique de WACQIP. Des services de traduction simultanée ont été fournis pour les langues française et anglaise.

La réunion a enregistré la participation de tous les membres du TMC (excepté le Libéria, excusé), des observateurs des organismes nationaux de normalisation des Etats membres, des représentants de la Commission de la CEDEAO, du Directeur de la Direction de la Normalisation et de la Promotion de la Qualité de la Mauritanie en tant qu’observateur et des Représentants du WACQIP.

La réunion a délibéré sur les points suivants :

  • Les raisons de cette convocation d'urgence
  • Les mesures mises en œuvre dans les États membres concernant la production de masques à usage non sanitaire et de produits hydro alcooliques ainsi que leurs mesures de contrôle de la qualité ;
  • Le contexte de la production de masse de produits hydro alcooliques et de masques à usage non sanitaire dans les États membres
  • Les normes à adopter d'ugence, en particulier su les masques à usage non sanitaires et les produits hydro alcooliques ;
  • Les règles d’adoption des projets régionaux de normes et de procédures d’évaluation de la conformité.

Trois allocutions ont été prononcées lors de la cérémonie d’ouverture : celle de M. Bernard Bau Représentant de l’ONUDI, suivie par celle M. Mamadou Traore, Commissaire de l’Industrie et de la promotion du secteur privé représentant la Commission de la CEDEAO et de Madame Chinyere Egwuonwu, représentante du Nigeria, Présidente du TMC.

M. Bernard Bau, a rappelé l’appui de l’ONUDI à la Commission de la CEDEAO dans la lutte contre la pandémie à Covid-19 à travers un plan de contingence qui accorde une place importante aux normes et aux procédures d’évaluation de la conformité. Il a attiré l’attention sur le fait que cette pandémie est une grande opportunité pour l’Infrastructure régionale Qualité (IRQ) de la CEDEAO de montrer son utilité en fournissant des solutions pratiques aux États Membres.

Pour sa part, le Commissaire Mamadou Traoré a rappelé le contexte de la lutte contre la pandémie qui a conduit à une mobilisation rapide de l’IRQ mise en place par l’ONUDI dans le cadre du PSQAO. Il a souligné que cette réunion était en droite ligne avec le plan d’urgence mis en œuvre par la Commission de la CEDEAO et a encouragé tous les participants à aller de l’avant rapidement en adoptant les projets de normes afin qu’on passe dans les meilleurs délais à la phase de mise en œuvre par les États Membres. Il a remercié l’ONUDI et le Centre du Commerce International pour leur appui technique, et l’Union européenne pour son soutien financier.

Mme Chinyere Egwuonwu, Directrice de la Normalisation de l’organisme nigérian de normalisation (SON), présidente du TMC, a tenu à préciser que la production de masques barrière exige la prise en compte d’un certain nombre d’exigences qui doivent être normalisées.

 A leur suite, M. Aka Jean Joseph Kouassi, Conseiller technique Principal du WACQIP, chargé de l’organisation technique de la réunion, a rappelé aux participants le mécanisme prévu par les règles d’harmonisation des normes en vigueur de la CEDEAO en situation d’urgence en vue d’une publication rapide des normes régionales. Puis, il a présenté les deux projets de normes en soulignant le fait que 90% du contenu du projet de norme sur les masques de barrière est basé sur les normes du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire et 10 % sur les pratiques mondiales. De même, 95% du contenu du projet de norme sur les produits hydro- alcooliques sont développés sur la base de la norme ARSO et 5 % sur les normes des normes externes à la région. Il a poursuivi en présentant les points clés à discuter sur chaque projet de norme.  Il a fini en rappelant les capacités actuelles des laboratoires de la région.

 Au terme de la réunion, le Comité Technique de Gestion (TMC) a mis en place un groupe de travail afin de prendre en charge, conformément aux procédures ECOSHAM, et dans les meilleurs délais, le projet de norme ECOSTAND sur les masques barrières à usage non sanitaire. Il est présidé par le Nigeria, le Mali assure le Secrétariat. Les autres membres sont le Burkina Faso, le  Cap Vert, la Côte d'Ivoire, la Gambie, le Ghana et le Sénégal.

Pour les produits hydro alcooliques, la prise en charge du projet de normes ECOSTAND y relatif, pour la poursuite du processus avant l’adoption par le TMC, est confiée au comité technique harmonisé concerné : le THC3 Chimie.

Mercredi, avril 29, 2020 - 21:45

Ce site web est financé par l'Union européenne avec l'appui technique de l'ONUDI

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

Copyright - 2019 - ECOWAS AGENCY FOR QUALITY