ECOMET a tenu sa 3ème réunion du 03 au 05 mars 2020 à Niamey au Niger : validation des plans d'actions et démarrage de la mise en œuvre des activités planifiées

Le Comité communautaire de Métrologie (ECOMET) de la CEDEAO a organisé , à Dakar (Sénégal) , du 23 au 24 janvier 2020, la première réunion de ses Comités techniques Sensibilisation, Métrologie Légale et Thermométrie.

Un des acquis majeurs de la réunion est la nomination des Présidents et Vice-Présidents des différents comités techniques. C’est ainsi qu’ont été nommés pour un mandat de deux (2) ans, après une vote des membres présents :

- M. Sambujang Drammel de la Gambie Président et Mme Moussa Sama Mariama du Niger, Vice-Présidente du Comité Technique  Sensibilisation, pour un mandat de deux (2) ans

- M Ibrahima SARR du Sénégal  Président et Mme Comfort Kunle du Nigéria Vice-Présidente du Comité technique  Métrologie Légale,

- Mme Sylvia Agbesinyale du Ghana Présidente et M. Sawadogo Issa du Burkina Faso Vice-Président  du Comité technique Thermométrie

Après la présentation des rapports nationaux, les Comités se sont réunis ensuite en groupes de travail afin de proposer et planifier leurs activités. Une plénière a servi à identifier les activités sélectionnables pour l’appui du programme CEDEAO-PTB.             

Des activités  ont été recommandées pour être réalisées dans les pays membres. Il s’agit globalement de :

  • l’extension des activités de sensibilisation de métrologie dans toutes les régions
  • l’incorporation des modules de formation dans les établissements scolaires
  • l’amélioration de la coopération avec les journalistes pour une bonne diffusion des informations sur la métrologie.

Le principal défi identifié,  commun à tous les pays membres,  est la conscientisation des décideurs politiques et du grand public sur l’importance de la métrologie dans le domaine socio-économique.

A la fin des travaux, les membres n’ont exprimé qu’une seule recommandation à l’endroit d’ECOMET : considérer et adopter le plan d’actions validé par la réunion. La représentante du PTB a présenté les objectifs et les indicateurs du programme CEDEAO-PTB et a indiqué quelles activités pourraient être financées par le programme. Elle a expliqué que la décision finale sur le plan d'activité, y compris un calendrier du programme CEDEAO-PTB, sera prise lors réunion d'ECOMET prévue à Niger du 3 au 5 mars 2020.

Cette réunion, Quatrième réunion officielle mais troisième réunion d’instance du Comité, s’est tenue comme prévue et a effectivement permis de valider les projets de programme d’activités des comités techniques présentés par leurs présidents respectifs. La cérémonie d’ouverture a été présidé par le ministre des Mines du Niger, M. Hassane Barazé (qui assurait l’intérim de son homologue de l’Industrie), en présence du Commissaire Mamadou Traoré (Industrie et Promotion du Secteur privé, CEDEAO).

 Hassane Barazé a relevé l’importance de la métrologie pour les pouvoirs publics et pour les consommateurs des produits industriels. «La Métrologie, si elle est pour les spécialistes, la science de la mesure, elle est pour nous, pouvoirs publics, un pilier de l’édifice national de la qualité. La métrologie est aussi un outil important permettant de garantir la transparence et d’améliorer l’environnement commercial. Elle constitue donc le socle qui soutient notre compétitivité dans le cadre de notre politique de développement des filières industrielles», a-t-il dit. Pour sa part, le commissaire de la CEDEAO en charge de l’Industrie et de la promotion du secteur privé, M. Mamadou Traoré s’est réjoui que constaté que le Comité est entré de plain-pied dans sa phase opérationnelle. Pour cela, il a tenu àen remercier lespartenaires . Mme Laura Haeussler, coordonnatrice de Projet au PTB ( Agence Allemande de Métrologie) a salué la bonne collaboration entre son institution et les pays membres de la CEDEAO dans le cadre de cette initiative. Après avoir fait l’historique du Comité qui fait partie des cinq comités communautaires mis en place par l’ONUDI dans le cadre du Conseil Communautaire de la Qualité de la CEDEAO, M. Aka Jean Joseph Kouassi, a présenté le WACQIP dont il est par ailleurs, le Conseiller Technique Principal. Il a rappelé que sa présence entrait dans le cadre de la coordination entre le WACQIP et le PTB dans la mise œuvre des activités d’ECOMET. Il a donc informé les acteurs sur ce que le WACOM en général attendait du Comité en termes de prise de charge des questions de métrologie pour les chaînes de valeur sélectionnées par le WACOMP. « L’ONUDI, en sa qualité d’observateur dans le Comité de pilotage du Programme PTB-ECOWAS, se réjouit de constater cette préoccupation est en parfaite cohérence avec les programmes d’activités des comités », a-t-il conclu ».

Pour Zakary Oumarou, Directeur Général de l’Agence Nigérienne de Normalisation, de Métrologie et de Certification (ANMC), la tenue de ces travaux revêt une importance capitale chez les Etats membres de la CEDEAO, car, dit-il, touchant à un aspect de la dimension sanitaire, sécuritaire et du développement économique, dans la mesure où il est question de sécuriser les consommateurs et de favoriser la compétitivité des entreprises.

Mardi, avril 14, 2020 - 12:45

Ce site web est financé par l'Union européenne avec l'appui technique de l'ONUDI

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

Copyright - 2019 - ECOWAS AGENCY FOR QUALITY