Projet Compétitivité et Infrastructure Qualité (WACQIP)

Le projet de compétitivité et d’infrastructure qualité de l’Afrique de l’Ouest (WACQIP en anglais) est mis en oeuvre dans le cadre du Programme de compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (WACOMP) et vise à stimuler la compétitivité des PME dans les 16 pays couverts par
le projet à travers le développement de chaînes de valeur pour un niveau accru de production, de transformation et des capacités d’exportation du secteur privé. Le projet vise à soutenir la qualité et améliorer l’environnement des affaires tout au long de la chaîne de valeur aux niveaux national et régional dans les secteurs suivants: (i) manioc et produits dérivés, (ii) mangue, (iii) textiles et habillement, ainsi que (iv) technologies de l’information et de la communication (TIC) en tant que chaîne de valeur transversale. Le projet
favorisera la transformation et un meilleur accès aux marchés régionaux et internationaux tout en tenant compte des facteurs sociaux et environnementaux. Il couvrira la préparation du cadre politique régional pour le développement des chaînes de valeur en cohérence avec la stratégie industrielle de la CEDEAO qui vise à stimuler l’industrialisation et la création d’emplois dans la région.

Le projet renforcera l’infrastructure qualité régionale déjà existante et favorisera les liens entre les opérateurs du secteur privé et les organisations impliquées dans les chaînes de valeur sélectionnées afin de renforcer la compétitivité  et l’intégration régionale.
Le projet favorisera les synergies entre la composante régionale et les projets nationaux du WACOMP qui ciblent des chaînes de valeur déterminées.
Le projet vise à améliorer l’environnement régional des affaires et à contribuer à atteindre les objectifs de la stratégie industrielle régionale de la CEDEAO, notamment: (i) augmenter le taux de traitement des matières premières locales de la moyenne actuelle de 15-20% à 30%, (ii) augmenter
la contribution des industries manufacturières au PIB passant de la moyenne actuelle de 6-7% à plus de 20%, (iii) accroître le commerce intracommunautaire en Afrique de l’Ouest, le faisant passer de moins de 12% à 40%, avec une part de commerce régional des produits manufacturés de 50% iv) augmenter le volume des exportations de produits manufacturés d’Afrique de l’Ouest sur le marché mondial de 0,1% à 1%.

Ce site web est financé par l'Union européenne avec l'appui technique de l'ONUDI

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

Copyright - 2019 - ECOWAS AGENCY FOR QUALITY