ECOMET a tenu la première Réunion de ses Comités Techniques Sensibilisation, Métrologie Légale et Thermométrie

Le Comité communautaire de Métrologie (ECOMET) de la CEDEAO a organisé la première réunion de ses Comités techniques Sensibilisation, Métrologie Légale et Thermométrie. C’était à Dakar les 23 et 24 janvier 2020. Procédant à l’ouverture officielle de la réunion, le Directeur Industrie de la Commission de la CEDEAO, M. Mensan Lawson-Hechelli, a souligné l'importance de faire progresser la compétitivité des États membres de la CEDEAO, ainsi que le rôle exceptionnel de la métrologie et de l'infrastructure de la qualité à cet égard. Ce qu’a confirmé M. Ibrahima Sarr, directeur de la métrologie au ministère sénégalais du commerce avec qui il partageait la table officielle avec et M. Mme Laura Haeussler, representante du PTB et Paul Date, Président d’ECOMET.

En effet, M. Sarr a souligné la grande importance de la métrologie et de l'harmonisation des activités dans la sous-région et a félicité ECOMET pour le lancement de ses comités techniques. Une première réunion des Comités techniques d’ECOMET qui « symbolise une étape importante que les 15 membres de la CEDEAO franchissent pour se rapprocher de l'adhésion pleine et entière à l'AFRIMETS » selon Mme Haeussler.

Un des acquis majeurs de la réunion est la nomination des Présidents et Vice-Présidents des différents comités techniques. C’est ainsi qu’ont été nommés pour un mandat de deux (2) ans

, après une vote des membres présents :

- M. Sambujang Drammel de la Gambie Président et Mme Moussa Sama Mariama du Niger, Vice-Présidente du Comité Technique  Sensibilisation, pour un mandat de deux (2) ans

- M Ibrahima SARR du Sénégal  Président et Mme Comfort Kunle du Nigéria Vice-Présidente du Comité technique  Métrologie Légale,

- Mme Sylvia Agbesinyale du Ghana Présidente et M. Sawadogo Issa du Burkina Faso Vice-Président  du Comité technique Thermométrie

Après la presentation des rapports nationaux d’où il est ressorti que:

- les pays sont à des niveaux différents pour ce qui concerne la Thermométrie et que peu de laboratoires sont accrédités dans cette grandeur (exception faite du laboratoire du Ghana et de la Cote d’Ivoire). Plusieurs pays comme le Sénégal, le Cap Vert, le Nigéria, ont alors vivement émis le souhait que la nouvelle équipe travaille à accompagner les pays les moins avancés à l’implémentation et au développement de cette grandeur

- les états membres ne sont pas encore assez équipés pour des activités pointues comme les intercomparaisons  dans les domaines température et hygrométrie

Les états membres réalisent des activités similaires, telles que :

  • la Célébration de la journée mondiale de la métrologie ;
  • l’organisation des foires, des journées portes ouvertes ;
  • l’organisation des ateliers de sensibilisation et
  • les média show (la réalisation des spots publicitaires, des documentaires, des publi-reportages  des émissions télévisées, la confection des flyers, dépliants etc.)
  • L’impact général de la communication sur la métrologie dans les Etats membres   est entre autres :
  • la prise de conscience des décideurs sur  l’importance  de la métrologie et leur engagement à soutenir les initiatives ;
  • la meilleure compréhension des entreprises qui se traduit par leur bonne coopération lors des opérations ;
  • l’augmentation de sollicitions des détenteurs des instruments pour la vérification/étalonnage ;
  • diminution de nombre plainte pars des consommateurs.

Les Comités ont développé le plan d’activités proposé. Ils se sont réunis ensuite en groupes de travail afin de planifier les activités et consolider le plan qu’ils ont chacun présenté et expliqué en plénière. Une plénière qui a servi à identifier les activités sélectionnables pour l’appui du programme CEDEAO-PTB après l’éclairage de présenté les objectifs et les indicateurs du programme CEDEAO-PTB et a indiqué quelles activités pourraient être financées par le programme              

Des activités  ont été recommandées pour être réalisées dans les pays membres. Il s’agit globalement de :

  • l’extension des activités de sensibilisation de métrologie dans toutes les régions
  • l’incorporation des modules de formation dans les établissements scolaires
  • l’amélioration de la coopération avec les journalistes pour une bonne diffusion des informations sur la métrologie.

Les principaux enjeux communs à tous les pays membres sont La conscientisation des décideurs politiques et du grand public sur l’importance de la métrologie dans le domaine socio-économique.

A la fin des travaux, les membres n’ont exprimé qu’une seule recommandation à l’endroit d’ECOMET : considérer et adopter le plan d’actions validé par la réunion. La représentante du PTB a présenté les objectifs et les indicateurs du programme CEDEAO-PTB et a indiqué quelles activités pourraient être financées par le programme. Elle a expliqué que la décision finale sur le plan d'activité, y compris un calendrier du programme CEDEAO-PTB, sera prise lors de la prochaine réunion d'ECOMET prévue à Niger du 3 au 5 mars 2020.

Au terme de la Réunion, le président d'ECOMET s'est réjoui qu'après des années de planification, la première réunion des comités techniques (CT) d'ECOMET ait enfin lieu. Il a assuré les membres des TC de son soutien total et leur a exprimé ses meilleurs vœux pour leur travail.

Rappelons que ECOMET est un des 5  comités techniques mis en place par le PSQAO /ONUDI dans le cadre du Conseil Communautaire de la Qualité (CCQ) de la CEDEAO : Les autres Comités sont: ECORAS (Système régional d'accréditation),  ECOSHAM (Comité communautaire de normalisation), ECOREG (Comité communautaire de réglementation technique) et ECOCONF (Comité communautaire d'évaluation de la conformité). Cette réunion de Dakar fait suite à celle d’Accra Accra au Ghana (29 juillet - 1er Août 2019). Un  atelier de renforcement de capacités sur les guides d’étalonnages et procédures harmonisées de vérification des instruments de mesure dans les grandeurs prioritaires qui avaient regroupé 48 cadres techniques des organismes nationaux de métrologie (ONM), dont la majorité était présente à Dakar (http://www.waqsp.org/fr/node/1251 )

 

 

 

Dimanche, mars 1, 2020 - 21:15

Ce site web est financé par l'Union européenne avec l'appui technique de l'ONUDI

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

Copyright - 2019 - ECOWAS AGENCY FOR QUALITY