Troisième réunion de l’ECOCONF : vers l’opérationnalisation de système régional de certification

La troisième réunion de l'ECOCONF s'est tenue du 18 au 21 juin 2019 à Sandralia Hotel, à Abuja (Nigeria), dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Système Qualité de l’Afrique de l’Ouest (PSQAO). Elle a enregistré les représentants des pays et institutions ci-après : le représentant de la Commission de la CEDEAO ; les membres d'ECOCONF représentant les États membres de la CEDEAO et les organisations du secteur privé ; les deux experts internationaux (certification de produits et Informatique et Système d’Information) mobilisés par le PSQAO et les représentants de la cellule technique de coordination régionale du PSQAO.

Les travaux ont porté sur plusieurs points, notamment sur l’état de mise en œuvre du plan d’actions depuis la dernière réunion, l’adoption des projets de documents relatifs à la mise en place du système régional de certification de la CEDEAO et de projet de plate-forme, la validation des modèles de convention de mandatement et la validation des projets de règles de gestion des évaluateurs pour le mandatement des organismes de certification. 

Le représentant du Directeur Régional de l’ONUDI, M. Osuji Otu, a mis en exergue les conditions de succès d’une Marque : l’existence d’une expertise dans les domaines de l’étalonnage, de la normalisation, de la réglementation technique, des laboratoires d’analyses et d’essais, etc. Il a aussi rappelé que ce projet de mise en œuvre de l’ECOQMARK entre en adéquation avec la nouvelle vision de l’ONUDI pour un développement industriel inclusif et durable. Avant de finir son discours, il a souligné les avancées notables dans le domaine de la qualité en Afrique de l’Ouest. Il a réitéré ses remerciements à l’Union européenne pour avoir  renouvelé sa confiance à l’ONUDI pour exécuter le volet qualité du programme d’appui à la mise en place de chaînes de valeur régionales pour la période 2018 à 2021. M. Yaya Niafo, représentant le Commissaire de la CEDEAO en charge de l’Industrie et de la Promotion du secteur privé, a rappelé que « la CEDEAO a mis en place le système de conformité aux normes régionales qui est caractérisé par la Marque ECOQMARK. La mise en œuvre de ce système est assurée à travers l’Agence de la Qualité de la CEDEAO (ECOWAQ), le Comité Communautaire d’Evaluation de la Conformité (ECOCONF) et le Système Régional d’Accréditation (ECORAS) dont la création, les missions et le mode d’organisation et de fonctionnement ont été définis par des règlements du Conseil des Ministres adoptés en juin 2017 à Monrovia. Conformément auxdits règlements, l’ECOCONF est chargé d’adopter les règles de gestion de cette Marque régionale de conformité, l’ECORAS de définir les règles d’évaluation et d’évaluer les organismes de certification-produit à mandater, tandis que l’ECOWAQ assure la gestion de l’ensemble du Système communautaire de certification de produits ». Il a informé à l’ouverture des travaux que la Commission de la CEDEAO attend de l’ECOCONF, l’enrichissement et l’adoption des documents soumis à l’examen en vue de rendre opérationnel le système de certification régional. Une recommandation satisfaite par les experts qui ont adopté les projets de documents relatifs à la mise en place du système régional de certification de la CEDEAO et de projet de plateforme, après qu’ils ont examiné et enrichi sept (07) documents-clés dont les projets de règles particulières de certification relatives aux cinq (05) produits prioritaires proposés par les Etats Membres de la CEDEAO, le projet de règles de mandatement des Organismes de Certification des produits, le projet de charte graphique du logotype de la Marque de conformité aux normes de la CEDEAO.

Le projet de règles d’adhésion au réseau des organismes de certification des systèmes « ECOWAQNET » a été présenté. Son adoption a été reportée en attendant la mise en place du réseau.

Le projet ECOLAB Maintenance, une plate-forme d’échanges entre les laboratoires de la région et les structures de réparation et de maintenance des équipements de laboratoires, a été présenté aux participants qui l’ont adopté.

 

Dimanche, juin 23, 2019 - 09:45

Ce programme est financé par l'Union européenne

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

 Ce programme est executé par l'ONUDI

Copyright - 2016 - West Africa Quality System Programme